Un A380 a fait un vol à l’huile de cuisson.


Un mélange « fabriqué à partir d’esters et d’acides gras hydrotraités, exempts d’aromatiques et de soufre, et principalement constitués d’huile de cuisson usagée, ainsi que d’autres déchets gras. » C’est le cocktail qui a permis à un Airbus A380 de faire un vol de 3 heures cette semaine.

Les avionneurs cherchent des solutions face à la flambée des coûts de l’énergie. La quête du « carburant d’aviation durable » passe aussi par l’hydrogène.



Il s’agit du troisième avion d’Airbus à voler au carburant alternatif en l’espace d’un an, après un A350 en mars 2021 et un A319neo en octobre, selon 20 Minutes.


Rédaction: Yanaëlle PIAUD





15 vues0 commentaire