Il relie tous les pays par l'art




Guillaume Legros, Saype est né à Belfort il y a 33 ans.

Cet autodidacte grandit avec le Land art et devient graphiste urbain.

Il " subit " une formation d'infirmier et se lance rapidement dans le street art.

En 2012, après le " printemps arabe ", il se questionne sur le sens de l'existence.

Cette démarche le conduira à délaisser le graffiti, abîmé par la pollution urbaine et donc rendu invisible.

Il met au point une peinture totalement biodégradable (protéine du lait).

Il entreprend alors des projets gigantesques.


En 2012, c'est une première: le champ de Mars est fermé pendant deux semaines :

2 km de barrières, 500 millions de vues à travers le monde, une retombée de 30 millions d'euros.

Son œuvre: deux mains agrippées sur une surface de 15 000 m2.

Le projet s'intitule "Beyond walls".

Il s'étendra à Andorre, Genève, Berlin, Ouagadou (Burkina Faso), Tamassoukrou (Côte d'Ivoire).

Créer symboliquement la plus grande chaîne humaine, c'est son ambition.

Artiste de l'éphémère, du fugitif, du partiel et de l'universel.

Son art a peu d'impact sur l'environnement.

Il nous renvoie à l'essentiel questionnement sur l'espace, le temps.

Une démarche unique et universelle.

Saype déclare :

" Je ne suis pas fan de l'art contestataire. Je préfère rester positif et me retrousser les manches."

Sa dernière réalisation :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/territoire-de-belfort/belfort/insolite-decouvrez-la-fresque-geante-de-saype-realisee-a-l-occasion-des-festivites-pour-le-centenaire-du-territoire-de-belfort-2569724.html


Une philosophie à réfléchir…


Sources:

Wikipedia

saype-artiste.com

ecologiehumain

lm-magazine.com

Rédaction: Philippe Mondange


5 vues0 commentaire