Pourquoi pleure t-on ?

Dernière mise à jour : 13 mai


Plusieurs raisons de pleurer :

- La tristesse, la joie, l’euphorie, ou pour se protéger.

L’être humain est le seul “animal” à avoir la capacité de

pleurer. (Même s' il n’est pas le seul à avoir des larmes).

C’est un phénomène qui peut être à la fois physique ou

psychologique. Dans les deux cas, elles sont d’une grande

utilité. Les larmes influence aussi directement un

comportement d’un individu (par exemple quand on voit sa

femme ou son enfant pleurer de peur cela stimule chez

nous une “adrénaline”.) On pleure quelquefois pour

communiquer ce qu'on arrive pas à exprimer. C’est pour ça

en règle générale que les filles pleurent pour tout et rien pendant leur menstruation. C’est

aussi pour cette raison que les bébés pleurent souvent, TRÈS souvent.

La première chose à dire, les larmes permanentes. Elles permettent d’hydrater la cornée et

la nourrir. Elles sont créées par des glandes situées dans les paupières, entre les cils, qui

émettent des larmes à base de lipides, de mucus et d’un peu d’eau. Le mucus étant une

protection contre les poussières directement à la surface de l'œil. Ce phénomène est

contrôlé par les hormones. On remarque qu’avec l’âge, les glandes s’atrophient et mettent

plus de temps à faire leur travail, d’où la sensation de sécheresse oculaire.

Le second type de larme provient de sécrétions réflexes. Ce sont celles qui existent aussi

chez les animaux. Cela est provoqué par une stimulation externe comme une irritation ou

une lumière trop agressive. Les larmes émises ne servent à rien pour l'œil. Elles sont

exclusivement constituées d’eau avec quelques éléments de défense

bactérienne.

Et enfin les larmes émotionnelles. Pratiquement toutes les émotions

provoquent des pleurs par activation réflexes de l’hypothalamus (la glande

lacrymal est reliée par un nerf directement à celui-ci). Ce dernier déclenche

les larmes de façon réflexe qui apportent ensuite une sensation de

soulagement et de détente( histoire de retrouver un équilibre

psychologique). En gros c’est pour ça que quand on est triste, on ne se sent pas bien, si on

se sent pas bien, le système nerveux reçoit cette information et du coup on commence à

pleurer par réflexe histoire que quand l’émotion de tristesse de peur ou autre passe, la

sensation d’aller mieux “prend le dessus” plus ou moins rapidement.

Les larmes des fous rires ont la même origine que celles des bâillements : l’ouverture de la

bouche assez exagérée par le rire, bloque l’évacuation du liquide lacrymal par la gorge et le

nez ce qui provoque un surplus, qui “déborde” par l'œil.

Pleurer c’est la façon dont votre corps parle lorsque votre bouche ne peut pas

expliquer la douleur que vous ressentez.



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout